Violences faites aux femmes, deux clips pour en parler.

8 janvier 2013

Lorsque nous avions annoncé, sur notre page Facebook, une énigme disant « Sol Project + Afepec = ? », beaucoup de jeunes ont supposé qu’il y’avait de la chanson dans l’air, et ils avaient raison.
Cinq artistes du Sol Project, collectif constitué par l’association Smile, se sont mobilisés pendant deux mois, afin de produire deux chansons de sensibilisation à la cause des femmes violentées, et des violences conjugales.
Le public a pu découvrir ces chansons le 22 Décembre lors de la soirée de clôture de la campagne, et nous vous invitons à visionner les vidéo-clips qui ont été réalisés pour l’occasion.

« J’aurais du », écrite et composée par Djalal Adnani, interprétée par la jeune talent prometteuse Hanane, raconte, d’outre-tombe, les regrets d’une femme qui a succombé aux coups d’un mari violent. La chanson est d’autant plus poignante, qu’elle interpelle l’auditeur « t’as du entendre ce que je vivais… » condamnant le silence complice.

« Une femme que l’on rassure », plus mélancolique, a été écrite par Rafik Terki, composée par Chakib Krossa, et interprétée par Chahinez, la révélation du Sol Project. La chanson décrit les peines d’une femme, qui verbalise un ressenti qui va au-délà de la violence physique…

Les deux clips sont disponibles sur notre chaîne YouTube, et seront bientôt disponibles sur ce site en format MP3.