Un tournoi de débat selon les normes Y.A.V autour des droits des femmes.

8 mars 2013

Dans le cadre des activités de la « Semaine de la femme », l’association pour la Jeunesse et la Citoyenneté AJC, a organisé, ce Vendredi 8 Mars, le premier tournoi de débat selon les normes Y.A.V, au sein de l’Afepec.

Les trois débats, opposant quatre équipes dans deux matchs éliminatoires, puis un match final, ont porté sur trois thématiques tirées au sort parmi cinq motions proposées. Les équipes ont suivi les normes du programme « Young Arab Voices », mis en place par le British Council et la Fondation Anna Lindh, et dont ont bénéficié les jeunes du réseau « Jeunes Citoyens Engagés », qui ont participé à cette session.

Le format choisi était l’English Parlimentary. Des matchs opposant deux équipes de deux personnes, ayant comme objectif de défendre leur position (imposée) en 8 minutes (réparties sur 3, 3 et 2 minutes pour la clôture) tout en prenant en compte les arguments de l’adversaire et les commentaires du public.

Cette première expérience a coïncidé avec le 8 Mars, et l’Afepec a proposé de traiter des thématiques en rapport avec les droits des femmes, l’égalité femmes-hommes et le genre. Les motions débattues furent donc :

1. Le mouvement féministe devrait-il utiliser des arguments d’ordre religieux dans son discours ?
2. Le féminisme consiste-t-il en une suppression de la féminité ?
3. La question des droits des femmes devraient-elle être dissociée de la question des droits humains ?

Les arguments ont fusé, et au bout de deux heures et demi d’échanges, qui ont inclut le public présent (pas moins de 30 personnes), c’est l’équipe constituée de Ilies Bensaada et Nawel Hannane qui a remporté cette première édition du YAV Oran, spécial journée des femmes.

AJC, l’Afepec, et le réseau Jeunes Citoyens Engagés, comptent rebondir sur cette première expérience afin de lancer des sessions de formations de débatteurs, et créer au niveau de l’oranie, un réseau de clubs de débats.